Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web.

×

Logo Arts de l'Islam
18 expositions 18 villes 20 nov. 2021 27 mars 2022
Retour liste

L'édito du Premier Ministre

Evoquer le lien entre la France et les arts islamiques, c’est tirer le fil d’un dialogue entre des cultures qui s’enrichissent mutuellement depuis plus de 13 siècles.

L’exposition « Arts de l’Islam, un passé pour un présent » revient sur cette histoire, riche et complexe, qui nous a légué un précieux héritage en partage. Stèles funéraires, lampes de mosquées ou objets du quotidien : on est d’abord frappé par l’impressionnante diversité de ces trésors du passé, profanes comme sacrés. Puis, on découvre les liens intimes que les Arts islamiques ont tissés avec notre pays, nourrissant notre art de vivre et notre culture. Il en ressort un formidable plaidoyer pour l’ouverture aux autres qui se dessine sous nos yeux, comme un écho à la permanente fascination réciproque entre Orient et Occident. Des arabesques qui ornent certaines de nos cathédrales à la lecture des Mille et Une Nuits et des Lettres persanes, le dialogue est permanent.

C’est la raison pour laquelle j’ai demandé au ministère de la Culture de construire un projet de mise en valeur des arts de l’Islam qui soit particulièrement tourné vers la jeunesse. C’est fort de cette éducation artistique et culturelle que les jeunes de notre pays deviendront demain des républicains capables d’aimer le pays dans lequel ils vivent et de comprendre le monde qui les entoure. Aussi, de novembre 2021 à mars 2022, le Louvre et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais organisent 18 expositions simultanées partout en France, en métropole comme en outre-mer. Nous mettons ainsi en œuvre la territorialisation de la culture, à laquelle je suis très attaché ; car lutter contre le centralisme culturel c’est œuvrer concrètement à la cohésion de notre société. D’autant que, grâce à la qualité du propos scientifique et au travail réalisé avec le ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports, le dispositif de médiation mis en place est destiné à un très large public.

Cette exposition a été conçue dans un cadre collaboratif et participatif atypique. On le doit à l’implication de la Fondation de l’islam de France et aux contacts noués dans les villes d’accueil, comme Rouen, Rillieux-la-Pape ou encore Blois. Je souhaite donc remercier chaleureusement l’ensemble des équipes du Louvre, au premier titre desquelles Yannick LINTZ, la commissaire générale de l’exposition, de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, ainsi que les ministères et les villes d’accueil, pour leur investissement dans ce beau projet.

« Elève tes mots, pas ta voix. C'est la pluie qui fait grandir les fleurs, pas le tonnerre », écrit le poète Djalâl ad-Dîn Rûmi. Cette exposition qui « élève les mots » et les choses est une réponse directe à tous les discours de haine et les tentations anxiogènes, dans la mesure où elle rappelle que le dialogue des cultures n’a jamais cessé dans notre histoire et doit nous inspirer pour le temps présent, tant il est indispensable à la compréhension mutuelle.

 

JEAN CASTEX, PREMIER MINISTRE

Publié le Mardi 21 septembre 2021

Partenaires