Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web.

×

Logo Arts de l'Islam
18 expositions 18 villes 20 nov. 2021 27 mars 2022
Retour liste

Galleries of sound, memorials to a luxury whose memories are eaten away ​

France - 20e siècle


Galleries of sound, memorials to a luxury whose memories are eaten away ​

1990​

Deux panneaux de 181 x 125 x 3 cm

Villeneuve d'Ascq, LaM Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut​

Inv. 2013.4.2 (1 à 2)

Cette oeuvre de 1990 est un mélange de photographie et de peinture. Son titre traduit est « Galeries d’exposition du son en guise de mémorial d’une somptuosité dont les souvenirs sont avalés ». Elle met en scène deux vitrines en miroir contenant des instruments de musique iraniens, comme dans la galerie d’un musée. Le regard est évidemment critique sur ce que produit « la mise en boite muséale » d’une culture étrangère. Au fond, l’image d’une forêt anonyme, que l’on pourrait voir dans une scénographie d’exposition, marque le décalage entre l’usage vivant de ces oeuvres en Iran et la lecture occidentale décalée dans ce musée imaginaire.​

© 2009-2021 · All Rights Reserved · Romanov Grave​

FARIBA HAJAMADI​

Née à Ispahan (Iran) en 1957, Fariba​ Hajamadi vit et travaille à New York. Elle​ mélange peinture et photographie pour créer des images hybrides et interroger le statut qu’on leur donne. Elle s’intéresse aux questions d’identité sous toutes leurs formes (culturelle, de genre...). Elle aime disséquer le regard que l’Occident porte sur les autres​ cultures qu’elle tente de renverser.

Partenaires